Kaviar Special, ballades punk et fuzz acide

     Le rock français « c’est nul », « c’est un pale copie du rock anglo-saxo » sont des déclarations qui ne tiennent plus debout après la performance de Kaviar Special qui a déchaîné les foules au Nautes, quais de scène pour le Psychotic Reaction Fest. Venus de Rennes, Adrien le bassiste, Léo et Vincent à la guitare et au chant et Jérémy à la batterie, étudiants ou jeunes travailleurs ont la vingtaine et sont plein de verve et d’enthousiasme. Sur scène, ils ont improvisé avec classe un morceau sauvage en attendant que Léo gère ses problèmes de branchement. Avec des influences bien senties telles que les Libertines, Ty Segall ou encore Thee Oh Sees, ils ont vociféré leur pop rock garage sale simili-californienne aux accents punks sans retenue. Leur LP éponyme sorti chez Azbin Records et Howlin Banana Records contribue à redorer le blason de la scène rock française avec une pochette trippante et un vinyle pressé blanc.

 

    Leurs chansons sont brutes mais entrainantes à la manière du punk flower de I’ll be with you ou Dirty Hands des Black Lips. Leurs insolentes mélodies s’accompagnent d’un humour et d’une énergie visibles dans le clip de Come On, ingénieusement pensé par The Attic Video, qui nous a fait l’honneur de nous prêter ses clichés pour l’article. L’album entier à écouter sur Bandcamp ICI ! Ne ratez pas Poison Cake et Sabadidon, courtes bombes aux riffs farouches. En tout cas, leur musique doit surfer bien plus qu’ils ne le font parce que Rennes c’est pas tout près des vagues mais nous aussi we « wish that summer never ends ».

 

11715456_10205712071575841_1297144880_o

 

Chayma Mehenna 

Crédit photo : Romain Dpls, The Attic Video

Chayma Mehenna

Culture enthousiaste et passionnée d'arts et de musique particulièrement de garage et psych rock.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *